Le Radisel

la rencontre du RADISEL, le SEL du Diois.

Le RADISEL s’est constitué en association loi 1901 en Juin 1997. Nous sommes tous bénévoles.

Nous sommes animés par des valeurs éthiques d’entraide, de partage, de solidarité, decoopération, de confiance et de convivialité. Notre unité d’échanges est le « radis ».

Nos adhérents s’acquittent d’une cotisation annuelle de 10 euros par famille.

Nous nous rencontrons lors de marchés d’échanges appelés BLE (Bourse Locale d’Echanges) 6 fois dans l’année. C’est l’occasion d’échanger des informations, de faire le point sur les demandes, les offres, les besoins de chantier… C’est aussi l’occasion de repas partagés très conviviaux.

Nous nous rencontrons également (les mois sans marchés) en collégiale.

Un catalogue (papier et informatique) répertorie toutes les offres et les demandes.

Les échanges s’évaluent en radis et alimentent en débit ou crédit un compte personnel autogéré (carnet d’échanges). La base de négociation est: 1 heure de service = 60 radis.

Le RADISEL se veut avant tout d’être ouvert sur l’extérieur.

Sur le plan régional, le RADISEL fait partie de l’InterSELsudRA qui rassemble les SEL de Sud Rhône-Alpes regroupant les départements de Drôme, Ardèche , Isère et l’enclave des Papes.

Sur le plan national, il adhère à SEL’idaire: association pour l’information et la promotion des SEL francophones.

Le RADISEL adhère également à la ROUTE DES SEL, association 1901 qui a pour but de « favoriser les rencontres entre adhérents des SEL en utilisant leurs possibilités d’hébergement »: un réseau national et international d’hébergement et de covoiturage.

La ROUTE DES STAGES permet aux « sélistes » d’échanger des informations, des témoignages, des biens, des services, de proposer des rencontres à thèmes, des stages, des ateliers, de partager des passions…

Sur le plan local, nous participons chaque année, au Forum des Associations.

Nous sommes en lien avec des SEL partenaires: SEL de Crest, des 2 Rives (Romans), du Sud Grésivaudan (St Marcellin), Selensauze (Le Sauzet) et Monbeausel (Montéléger et Beaumont-les-Valence) et avons accès à leur catalogue d’offres et de demandes.

Nous sommes ouverts à créer des liens avec l’Accorderie car nous pensons que, riches de nos différences, de nos complémentarités et de nos valeurs communes, ‘ »accordeurs » et » sélistes » pourraient avoir là une chance à saisir. 3 rencontres avec l’Accorderie n’ont pas permis à ce jour de concrétiser un partenariat. A suivre…