Réglement intérieur de la collégiale

  1. La Collégiale RADISEL est domiciliée à l’Espace Social et Culturel de Die et du Diois (ESCDD), place de l’Evéché – 26150 DIE.
  2. Pour permettre les échanges, un catalogue des offres et demandes est visible sur le site de la Collégiale (www.radisel.fr). Il est automatiquement mis à jour par les adhérents. Les adhérents(es) doivent actualiser leurs annonces au mieux tous les 3 mois pour qu’elles restent valides (c’est-à-dire visibles dans le catalogue). Un catalogue papier peut être édité à la demande d’adhérents(es) non informatisé(e)s.
  3. La Collégiale organise des réunions et des évènements afin de permettre aux adhérents(es) de se rencontrer et d’échanger.
  4. Les échanges se font dans une unité appelée « Radis ». L’heure de service rendu est égale à 60 unités. Les échanges de biens s’entendent de gré à gré.
  5. Chaque adhérent(e) est entièrement responsable de son compte. Il(elle) le gère sur son carnet d’échanges et met à jour son compte « radis » informatique chaque fin de trimestre. Il(elle) indique sur informatique le nombre d’échanges réalisés sur le trimestre de référence. Il n’y a pas de gestion des comptes individuels par les membres de la Collégiale.
  6. Il n’est actuellement fixé aucune limite haute ni basse des comptes des adhérents(es), en application de la règle de fonctionnement n°13 prise en Assemblée Générale 2014, mais il est conseillé de ne pas dépasser les moins 2000 radis.Si cela pose problème à certains, contactez la Collégiale, une solution sera trouvée.
  7. Les frais de fonctionnement sont couverts par une cotisation annuelle (année civile) définie en Assemblée Générale. Elle est actuellement fixée à 10 euros/famille et est dégressive par trimestre pour les nouveaux adhérents(es) arrivant en cours d’année. Les cotisations des adhérents(es) constituent le seul budget de la Collégiale. Il n’est fait appel, par choix d’indépendance, à aucune subvention des pouvoirs publics et collectivités territoriales.
  8. Les décisions courantes ou urgentes sont prises par la Collégiale mais toute décision peut être contestée par un(e) participant(e) lors de la réunion suivante. Elle est alors discutée. Les réunions de la Collégiale sont ouvertes à tous les adhérents(es). Les décisions sont prises par consentement ou à défaut à la majorité relative des voix. Les décisions fondatrices d’orientation sont prises en Assemblée Générale.
  9. La Collégiale par son ou ses modérateurs peut refuser la publication d’une annonce si celle-ci n’est pas conforme à l’Esprit du S.E.L. (tel que défini dans la Charte « Esprit du S.E.L. ») et de la Collégiale.
  10. La Collégiale est en droit de remettre en question l’adhésion d’un(e) adhérent(e) dont le comportement serait en contradiction avec le bon fonctionnement de la Collégiale.
  11. La Collégiale peut tisser des liens et avoir des actions communes avec toute association partageant ses valeurs.
  12. Ce Règlement intérieur peut être modifié lors de chaque Assemblée Générale.
  13. A son inscription, le (la) nouvel(le) adhérent(e)prendra connaissance des conditions du présent Règlement intérieur.
  14. Si aucune réponse ou remarque n’est faite dans un délai de 15 jours, cela aura valeur de signature de sa part.

L’entraide mutuelle ne peut être qu’un coup de main bénévole, non répétitif, de faible importance et de courte durée.

ADDITIF AU REGLEMENT INTERIEUR DU RADISEL

Les règles suivantes ont été adoptées lors d’AG ou de réunions des adhérents:

  1. Covoiturage: le RADISEL applique la règle de Selidaire en la matière = 0.20 € x kms / nombre d’occupants de la voiture (y compris chauffeur).
  2. Le séliste accueillant chez lui une rencontre du RADISEL (repas, marché) sera crédité sur son compte de 120 radis par le RADISEL.
  3. Chaque adhérent en fin d’année contribuera à une reversion de ce crédit au RADISEL sur la base de 120 radis x nombre d’accueils / nombre d’adhérents de l’année.

Pour des initiatives collectives: ateliers, stages…

Il est rappelé le préalable suivant:

Toute prestation fournie dans le cadre d’un SEL et rémunérée en unités SEL ne peut être équivalente à ce qu’elle aurait été rémunérée en euros dans le cadre d’une économie dite marchande.

  1. L’adhérent qui participe à un atelier, stage collectif « contribuera » en radis de la moitié du temps de l’intervention (par exemple 3 heures de prestation = 90 radis).
  2. S’il y a location (en radis) d’une salle pour la réalisation de la prestation , le coût de celle-ci est supporté par l’ensemble des participants (stagiaires + animateur).
  3. Si la prestation a lieu chez un séliste, les stagiaires participeront au crédit du compte du séliste « accueillant » sur la base de 120 radis/nombre de participants.
  4. A compter de 2014, le compte de tout nouvel adhérent sera crédité par le Radisel de 120 radis.
  5. Le catalogue papier de la Route des Sels sera consultable uniquement lors des rencontres du Radisel. Il ne pourra en aucun cas être emporté.
  6. Chaque adhérent(e) accepte les conditions de l’additif.

Les règles suivantes ont été adoptées lors de l’AG 2014 :

  1. Prise en compte des déplacements sous forme de frais kilométriques pour la personne qui utilise son véhicule pour « représenter » le Radisel (réunions, coordinations, comité de liaison, groupes de travail, rendez-vous). Base de dédommagement = base SEL’idaire , à ce jour = 0,20 cts € du km.
  2. Prise en compte du temps passé sous forme d’unités SEL (radis) et sous forme forfaitaire : – pour les membres du bureau ou tout autre adhérent « représentant » le Radisel ;

– pour une mission spécifique, exceptionnelle, d’un adhérent « Porteur de Projet » dont le projet aura été préalablement présenté en bureau élargi et validé par celui-ci.

Sont exclus de la prise en compte du temps : le fonctionnement de « base » des membres du Bureau (Président, Secrétaire, Trésorier) et les bureaux élargis qui restent entièrement bénévoles.

  1. il a aussi été convenu pour 2015 :

– que chaque adhérent (référence = listing adhérents 2014) donne en début d’année 60 radis pour le fonctionnement du Radisel.

– que le Radisel donnera en complément un temps forfaité pour les membres du bureau et tout porteur de projet validé.

– que ce forfait temps sera évalué, discuté et voté lors du premier bureau élargi de l’année 2015.

  1. Accord pour ne pas fixer de limites haute et basse au compte « radis ». Accord pour que le Radisel exerce une vigilance particulière pour les comptes déficitaires « chroniques » (sur plusieurs années) et aide les adhérents concernés à mettre en place des actions leur permettant de re-créditer leur compte.

La règle suivante a été adoptée lors de l’AG 2015 :

  1. il a été convenu pour 2016 :

– que chaque adhérent (référence = listing adhérents 2015) donne en début d’année 30 radis pour le fonctionnement du Radisel.

La règle suivante a été adoptée lors du bureau élargi du 11 janvier 2017 :

  1. il a été convenu que les réunions du bureau élargi/collectif/collégiale se feraient prioritairement chez un séliste: le Radisel « créditera » de 120 radis le compte du séliste accueillant.